Tir Beursault

Le tir Beursault est un tir traditionnel du Moyen-age. On le pratique dans un jeu d’arc. Il existe surtout en Picardie et en Île de France.

40 flèches sont tirées à une distance de 50m (30m pour les benjamin(e)s et les minimes): deux cibles de 45cm de diamètre, dont le centre est placé à 1m du sol, sont disposées face à face l’une de l’autre. Le tireur envoie une flèche dans un sens, va la chercher puis tire dans l’autre sens. L’aller et retour est nommé « une Halte ». Il sera donc tirées 20 Haltes.

Le comptage des points est assez original : On compte d’abord les « honneurs » (nombre de flèches mis en cible, le maximum est 40); puis le nombre de points par flèche pour départager les ex-aequo. De plus, les « cordons » sont au désavantage.

Le tir Beursault se pratique individuellement ou par équipes en pelotons de cinq tireurs.

-Individuellement: la cible est partagées en quatre zones. Les deux plus grands cercles valent 1 point; les deux suivants 2 points; les deux suivants 3 points et la zone centrale (appelée le noir) 4 points. Les trois zones du centre sont appelées « chapelet ». Le chapelet a son importance pour les qualifications aux championnats de France.

Le score maximum est de 40 Honneurs et 160 points.

Un comptage différent est réalisé lors des tirs des Bouquets provinciaux.

-Par équipes: chaque tireur tire une flèche et c’est celui qui la place le plus près du centre qui apporte un point à son équipe. Si par bonheur les deux flèches les plus au centre sont de la même équipe, cela fera deux points de gagnés.

La partie se fait, en règle générale, par manches à 12 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *