Glossaire

Voici les principaux termes techniques utilisés dans la pratique du tir à l’arc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ACCROCHAGE : Même signification que l’ancrage, mais le pouce
de la main de corde est accroché sur le cou. Il faut pour cela
avoir de grandes mains.

ALLONGE DU TIREUR : Distance entre le creux de l’encoche et le
clicker, arc en tension.

ALLONGE RÉELLE : Mesure exacte de la flèche , prise du fond de
l’encoche à l’extérieur de l’arc, en position de tir.

ALLONGE THÉORIQUE : Distance entre le creux de l’encoche et le milieu
du berger button, plus 2 cm, arc en tension.

ALLONGE VBAR : Se fixe entre la poignée d’arc et le Vbar,
permet d’avancer le centre de gravité de l’arc.

AMORTISSEUR : Élément fixé sur le stabilisateur pour
absorber les vibrations.

AMPLITUDE : Distance entre l’entrée du câble secondaire et
son point de sortie (arc compound).

ANCRAGE : En position de tir, c’est la prise de repère en
plaçant la main de corde sous la mâchoire, pouce à
l’intérieur.

ARC CLASSIQUE : Utilisé dans la plupart des spécialités, il
est avec ou sans viseur.

ARC COMPOUND: Arc à poulies qui permettent de réduire la
dureté de l’arc en pleine allonge. Permet un effort moindre et
un temps de visée plus long, pourtant les compound sont plus
puissants que les arcs classiques.

ARC OLYMPIQUE : Arc classique, soit avec des branches en bois,
soit en carbone (nettement plus coûteuses).

ARMEMENT : Action qui consiste à tendre l’arc jusqu’à
l’ancrage.

ARMEMENT A VIDE : Même action que l’armement, mais sans flèche.

BALANCE : Réglage de la longueur des câbles primaires
(arc compound).

BAND : Distance entre la corde et le creux du grip (arc
bandé au repos).

BANDER L’ARC : Action d’armer l’arc, en accrochant les
œillets de la corde sur les branches de l’arc (ne pas
confondre avec l’armement qui est l’action de tirer sur la
corde).

BANDOIR : Accessoire permettant de bander la corde sur
l’arc, généralement fixé sur un mur.

BARBOW : Terme anglais qui veut dire  » tir sans
viseur « .

BERGER BUTTON : Accessoire placé sur l’arc permettant le
réglage de l’alignement de la flèche et absorbe, en partie, le
paradoxe de cette dernière. Dispose souvent de trois ressorts :
un souple, un moyen, un fort. A régler rigoureusement selon le
type de flèche et le groupement.

BEURSAULT : Spécialité traditionnelle pratiquée dans un
jeu d’arc.

BIATHLON : Spécialité qui associe la pratique du tir à
l’arc et du ski de fond.

BLASON ou carte: Objectif en papier ou carton, existe en différentes tailles et apparences suivant la discipline.

BRACELET : Accessoire qui protège l’avant-bras d’arc lors
du lâcher.

BRANCHES DE L’ARC : Ce sont les lattes inférieures et supérieures.

BRAS D’ARC : Bras qui tient l’arc.

BRAS DE CORDE : Bras qui tire sur la corde.

BRIN : Éléments de fils qui composent la corde.

BUTTES DE TIR : Ensemble de paille compressée qui reçoit les
flèches pendant le tir. Endroit où l’on dispose les blasons ou
cartes.

CALIBRE : Diamètre intérieur et extérieur du fût.

CALLE : (ou tap). Partie de certaines palettes
permettant un meilleur repère sous la mâchoire.

CANON: Stabilisateur long à l’avant de
l’arc.

CARQUOIS : Accessoire qui
permet d’avoir ses flèches, ses jumelles et son petit matériel
de réglage à portée de la main (attention : gaucher et
droitier).

CARTE : Autre nom donné au blason.

CHASSE D’UN ARC : Puissance de
propulsion à la détente de l’arc. Elle est fonction de la
qualité de l’arc, de la rapidité avec laquelle la corde revient
à la position de tension minimum, au point mort.

CIBLE: Ensemble de paille compressée qui
reçoit les flèches pendant le tir et sur lequel est fixé le
blason.

CIRE : Produit utilisé pour l’entretien de la corde et
qui prolonge sa longévité.

CLAQUAGE DE L’ARC : Réaction anormale
et dangereuse pour la durée de l’arc, exécutée lors de la
décoche.

CLICKER :(contrôleur
d’allonge). Lamelle métallique qui permet à l’archer de savoir
où il en est dans la traction. Il peut garder ainsi une allonge constante.

COLLE POUR ENFERRONS : Cette colle est
utilisée pour fixer les pointes dans les fûts. On choisit le
type de colle en fonction du type de fût. Différente pour les
tubes en aluminium et en carbone.

COLLE POUR PLUME : Permet de fixer
les plumes sur le fût. A mettre précautionneusement. Parfois,
pour les Spin Wing, la colle est remplacée par du scotch double
face.

COMPOUND : Arc à poulies
permettant de diminuer la puissance à l’allonge du tireur.

CÔNE: Partie arrière du tube en
aluminium sur lequel est fixée l’encoche conique.

CORDE: Élément accroché aux
extrémités de l’arc qui sert à l’armement de ce dernier ;
elle est formée par des « brins » en fil de Dacron, de
Kevlar,ou de Fast Flight. La partie centrale est recouverte d’un
tranche fil où se fixent les points d’encochage. En initiation
on utilise surtout des cordes en Dacron.

DACRON : Matériau
utilisé pour les cordes d’initiation.

DÉBANDER L’ARC : Action de
décrocher l’œillet de la corde de la branche supérieure de
l’arc pour mettre ce dernier au repos.

DÉCOCHE : Action de
libérer la flèche
.

DECOCHEUR :(arcs à poulies).
Accessoire permettant le maintient de la corde pendant l’armement
et la visée, et le lâcher de corde par simple appui sur un
bouton. Remplace la décoche manuelle sur les arcs compound.

DÉTALONNAGE : Réglage de la
hauteur d’emplacement de l’encochage de la flèche sur la corde,
afin d’empêcher la flèche de « talonner » au passage de
l’arc.

DOIGTIER : Accessoire
utilisé par les chasseurs, le plus souvent, qui permet la
protection des doigts qui tiennent la corde.

DRAGONNE : Accessoire qui
sert à retenir l’arc sur la main ouverte lors de la décoche et
permet de laisser réagir l’arc librement.

ÉCHAPPEMENT : Moment du lâcher
de la corde.

EMPENNAGE : Partie de la
flèche qui représente l’ensemble des plumes naturelles ou
plastiques assurant la stabilité de la flèche dans sa
trajectoire.

EMPENNEUSE : Instrument
permettant de coller les plumes avec précision.

ENCOCHAGE : Partie de la
corde venant se placer dans l’encoche.

ENCOCHE : Élément en
plastique, que l’on place à l’extrémité de la flèche et qui
reçoit la corde dans son creux.

ENFERRONS : Pointe métallique
montée sur la flèche.

ÉPAULE D’ARC : Épaule du bras
porteur de l’arc
.

ÉPAULE DE CORDE : Épaule du bras
qui tire la corde.

ÉQUERRE : Instrument de
mesure permettant de contrôler le band, le point d’encochage (le
détalonnage ) et le tiller.

ÉTALONNAGE DE L’ARC : Caractéristiques
d’un arc fournies par le fabricant. Les caractéristiques
mentionnées sur l’arc sont : sa hauteur, son poids à une
longueur d’allonge standard.

EXCENTRIQUE : poulie excentrée
située à l’extrémité de la branche
.

FAST FLIGHT : Type de corde
utilisé après l’initiation. Très solide et très rapide. A
éviter sur les arcs d’initiation, on pourrait casser les
poupées.

FAUSSE CORDE : Accessoire souple
permettant de monter la corde sur l’arc .

FENÊTRE D’ARC : Partie centrale
de l’arc largement dégagée servant à centrer la flèche de
l’arc, en position de tir.

F.I.T.A. : Fédération
Internationale de Tir à l’Arc.

FLAMBAGE : Paradoxe de la
flèche.

FONDRE : Action de laisser
l’arc se refermer à cause d’un mauvais maintien musculaire.

FORCE DE MAINTIEN : Force
réduite de 50 à 65 % à pleine allonge sur un compound.

FORCE DE PIC : C’est le moment
où la puissance des branches est à son maximum lors de la mise
en tension de l’arc.

FORCE DE PIC CALCULÉE : Force calculée en
fonction du type de matériel utilisé.
FORCE DE PIC MESURÉE : La force de pic mesurée (force maximum
ou « de pointe » de l’arc) d’un arc à double courbure
est la force nécessaire (exprimée en livres) pour tirer votre
pleine allonge. Un compound atteint sa force de pic maximum avant
de parvenir à l’allonge maximum. Passé ce point la tension est
« soulagée » et la résistance est réduite de 50 à 65 %.
FUT: Le tube de la flèche.
FOURCHE : Partie de la main
d’arc formée par le pouce et l’index qui sert à maintenir l’arc
dans une main ouverte.

GOLF ARCHERY : Spécialité de
loisir qui associe le golf et le tir à l’arc.

GORGE : Rainure qui se trouve au centre
des extrémités des branches, côté intérieur de l’arc. Elles
servent, lors de la décoche, à guider le retour de la corde.

GRAIN D’ORGE : Différents types
de points de mire. Au choix du tireur. L’œilleton est la
partie qui reçoit le grain d’orge.

GRIP : Pièce placée sur la poignée de
l’arc pour une prise plus confortable. On peut aussi la faire
fabriquer par un armurier selon la morphologie de la main.

GROUPEMENT : Définit la
précision du tir par le positionnement des flèches entre elles.

HAUTEUR D’ARC : Distance
exprimée en pouce, d’une poupée à l’autre.

HYPER-LAXITE : Pour le bras
d’arc, excès de relâchement dans les articulations du coude,
dont l’avant-bras part fortement vers l’extérieur. Problème
assez fréquent chez les femmes.

INSERT : Certaines pointes
n’ont pas de manchon, elles se vissent sur un insert dont la
fonction est de recevoir des pointes de poids différents.

JOUE DE L’ARC : Se trouve dans la
fenêtre de l’arc. C’est la partie plate et verticale de
l’ouverture où est placé le « repose-flèche ».

KEVLAR : Matériau qui était utilisé pour les cordes de compétition. Très fragile.
Peu utilisé de nos jours.

LÂCHER : Action d’ouverture des doigts pour libérer la corde.

LATÉRAL :  » avoir du latéral « , c’est observer un décalage du groupement à
droite ou à gauche par rapport au centre de la cible.

LET OFF : Différence entre la puissance de « Pic » et la puissance de
« Valée » pour les arcs compound.

LIGNE DE TIR : Ligne droite qui part de l’œil de visée pour arriver sur le « point à
viser » de la cible, en passant par le « viseur ».
Elle est également appelée « axe de tir ».

LIVRE: Mesure anglaise. La puissance d’un arc est exprimée en livres.

LONGBOW : Arc monobloc utilisé en chasse uniquement.

LONGUEUR D’ALLONGE : Marquez la flèche à l’extérieur de la
poignée (dos de l’arc) lorsque vous êtes confortablement en
pleine allonge. Votre longueur d’allonge est la distance de la
marque sur la flèche au fond de l’encoche

LOUPE : Accessoire de
visée utilisé uniquement en compound.

MAIN D’ARC : Main qui tient
l’arc.

MAIN DE CORDE : Main qui tire la
corde.

MALADIE DE LA CARTE ou du jaune: Impossibilité de
se stabiliser sur le point à viser et décoche, par psychisme,
au passage du « viseur » sur le point à viser, sans
pouvoir s’y fixer.

MANCHON : Partie de la
pointe ou de l’encoche qui vient s’insérer à l’intérieur du
tube.

MARQUE : La feuille de
marque permet de noter le résultat en cible.

MARSOUINNAGE : Oscillations verticales de la flèche.

MONO SPOT : blason unique.

NAZETTE : Repère de
hauteur fixé sur la corde à la hauteur de la base du nez où
celui-ci se fixe par un appui léger.

NOCK SET : Se place sur la
corde pour repérer le point d’encochage.

OEILLETS DE CORDE : Extrémités de la
corde qui sert à la fixer sur les branches de l’arc.
L’œillet supérieur est plus grand que l’inférieur pour
permettre le passage de la branche d’arc.

ŒlLLETON : Partie du viseur
qui reçoit le grain d’orge.

OVERDRAW : Pièce ajoutée
aux arcs compound permettant de tirer des flèches plus longues
que prévu.

POINT DE PIVOT : Centre mécanique
de l’arc (creux de poignée).
POINT D’ENCOCHAGE : Repères
constants sur la corde qui reçoivent l’encoche.

POINTE : Embout de la
flèche.

POSE ARC : Permet de poser
un arc compound.

POUCES : Unité de mesure
anglaise; environ 2,54 cm.

POULIE : Ce qui permet de
diminuer la force de tension sur les compound.

POUPÉE : Désigne à la
fois l’extrémité de la branche et de la corde.

PRIMAIRE (CABLE) : Adjectif
définissant les câbles se situant au centre de l’arc.

PROTÉGE BRAS : Évite les
frottements de la corde sur le bras d’arc lors du lâcher de la
corde. Tous les modèles sont permis. Mais une chaussette ou un
coudière font aussi bien l’affaire.

POINT DE PRESSION : Lorsque l’arc est
en tension, c’est le point de contact le plus important entre le
grip et la main d’arc.

REPÈRE ARRIÈRE : Contact entre la
main et le visage lorsque l’arc est en tension.

REPÈRE AVANT : Positionnement de
l’œilleton du viseur par rapport au centre de la cible.

REPÈRES DE BASE : Ils servent au
départ de l’armement, pour retrouver à l’identique le point de
départ à chaque armement (indispensable).

REPÈRES SUR L’ARC : Points fixes
marqués sur l’arc pour un alignement ou un repérage.

REPOSE FLÈCHE : Accessoire fixé
sur la « joue d’arc », à 17 mm environ du « plancher
d’arc ».

RETOUR MUSCULAIRE : Ce sont, après
l’ancrage à la mâchoire, les quelques centimètres de
relâchement de tension qui permettent aux muscles de se mettre
en place après l’ancrage.

REVENIR : Discipline qui
consiste à reprendre chaque contrôle depuis le début, quand,
à l’ancrage, l’archer sent que sa position n’est pas parfaite ou
a dépassé son « temps de tenue ».

SECONDAIRE (CABLE) : Adjectif
définissant les câbles se situant en sortie de poulie, sur
lesquels la corde vient se fixer.

SERVING : Permet de bien
serrer le tranche fil pour la confection de sa corde.

SORTIE DE FLÈCHE : Manière dont la
flèche quitte l’arc.

SOUPLESSE DE TIR : Position non
contractée.

SPINE : A la décoche, la
flèche subit une brusque poussée par la corde. Cette force de
propulsion, du fait de l’inertie de la flèche, provoque une
déformation du tube en fonction de la flexibilité, de la
rigidité du matériau de fabrication, et de la résilience. Le
spine des flèches est choisi en fonction de la force de l’arc
utilisé à l’allonge réelle du tireur.

STABILISATEUR COURT : Ils stabilisent
l’arc horizontalement et permettent un meilleur groupement en
latéral.

STABILISATEUR D’UN ARC : Tige à
contre-poids plus ou moins longue, fixée sur la face extérieure
de l’arc.

STABILISATEUR LONG – CANON : Ils stabilisent
l’arc, évitent une partie des vibrations. Il en existe en
aluminium et en carbone. En général, le choix de la longueur se
fait en fonction de l’allonge du tireur.

SUCETTE : Point de repère
se fixant sur la corde et touchant l’archer au niveau des
lèvres. Se place aussi bien sur un compound que sur un
olympique.

SYSTÈME DE VISÉE : Formé par quatre
points (œil, œilleton du viseur main d’arc, main de
corde).

TALON DE LA BRANCHE : Base inférieure
de la branche.

TALON DE L’ARC : Partie qui
commence en haut de la poignée de l’arc et se termine à
l’extrémité du « plancher », côté intérieur (côté
corde) ; ce talon repose sur la fourche de la main d’arc.

TALONNAGE : Très mauvaise
sortie de la flèche, dont les causes sont nombreuses. Au passage
de l’arc, la flèche talonne par le tube et l’empennage sur le
plancher et la joue d’arc.

TAP
:
Terme anglais qui se traduit par
« cale ». C’est un élément que l’on trouve sur
certaines palettes et qui permet d’améliorer dans certains cas
le repère au visage.

TEMPS DE RETENUE (en tension) : Laps
de temps, entre la fin de l’ancrage et la décoche, qui est
propre à chaque archer, temps qui ne doit jamais être
dépassé.

TFC: Élément entre le Vbar et le(s)
stabilisateur(s) qui absorbe encore un peu plus les vibrations.

TILLER : Distance entre le
talon de la branche une fois enclenché dans la poignée et la
corde (arc bandé au repos).

TIR AU DRAPEAU : Spécialité de
loisir.

TIR BEURSAULT : Tir national à
50 m de 40 à 80 flèches, sur cartes noires et blanches.

TIR FIELD : Tir
international, style chasse tout terrain ; se tire en tir
instinctif ou avec viseur, avec distances connues et inconnues,
cartes avec spot ou animal.

TIR DE CHASSE : Discipline de tir
sur blasons animaliers.

TRANCHE FIL : Permet de finir
une corde et de la renforcer à certains endroits : poupées et
points d’encochage.

TRI SPOT : Blason composé
de trois cibles verticales.

TUBE :fût sur lequel sont montés
l’encoche, l’empennage et l’enferrons formant la flèche.

TUBE NU : flèche sans
plumes permettant de faire une série de tests.

VBAR: Permet de fixer
les stabilisateurs pour obtenir différentes orientations au
niveau des stabilisateurs latéraux positionnés en « V »
au niveau de la poignée d’arc.

VERROUILLAGE de position :
Stabilité définitive.

VISETTE : Sert de second
point de visée sur un arc compound.

VISEUR : Accessoire fixé
sur l’arc et permettant de viser directement la cible.

VISUEL : Petit morceau de
papier ou de blason utilisé lors d’un test de réglage ou d’un
travail technique, il est fixé directement sur la butte de tir.

VOLÉE : Nombre de
flèches tirées l’une à la suite de l’autre par un même
tireur, sur une même cible.

X: Indique sur la feuille de marque la valeur du
petit 10

ROTATION : (musculaire du
bras d’arc). Permet la mise en place de tous les muscles de
l’épaule et du bras d’arc pour un départ d’armement.
PUISSANCE MARQUÉE : Elle est
exprimée en livres sur la branche inférieure de l’arc.
PUISSANCE RÉELLE : Arc pesé à
l’allonge du tireur.
POIDS : Se placent sur les
stabilisateurs pour mieux régler l’équilibre de l’arc.
POIDS DE POINTE : Poids de l’enferrons exprimé en % ou en grains.
POIGNÉE : c’est le corps de
l’arc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *