Histoire de la Compagnie

Le 20 Mars 1927, le Chevalier Vincent Ernest, sortant de la Compagnie d’arc de Precy / oise, demande aux membres de la Compagnie « l’Union familiale » de Persan (à l’époque en Seine St Denis) de bien vouloir recevoir et installer quatorze Chevaliers qui doivent former la Compagnie d’arc « La Renaissance » de Chambly dont il a pris la charge. Après la cérémonie et les serments d’usage, les archers présentés furent nommés Chevaliers et la ville de Chambly possède, à nouveau, une Compagnie d’arc.

Un peu plus tard, grâce à un généreux don de M. Decourtray, Connétable à la Compagnie et Maire de Chambly, le stand de tir, appelé par tous les archers « jeu d’arc », a pu être construit. Son inauguration a eu lieu le 24 juillet 1927, avec la participation d’un bon nombre de Compagnies avoisinantes, une fête fût organisée, ainsi que le traditionnel tir. Le jeu d’arc sera nommé, un peu plus tard, Stand Albert Decourtray et portera ce nom jusqu’à nos jours. Un nouveau don de M. Decourtray, le 4 Mai 1929, permettra de construire un deuxième jeu.

La Compagnie atteint déjà une bonne notoriété, que ce soit grâce à l’organisation de ses parties amicales et prix de famille, de ses bons résultats lors des concours lui opposant les autres Compagnies ou de sa participation aux diverses manifestations de la commune tel la fête du bois Hourdy pour laquelle elle a l’habitude de construire un char.

En 1934, Madame Ernestine Fossiez, épouse de l’un des membres fondateurs, remporta le Championnat de France Dames en s’imposant à Aubervilliers.

Les archers n’ont de cesse d’améliorer leur jeu d’arc qui a toujours été, comme partout ailleurs, la plaque tournante de la Compagnie. Le 30 Mars 1935 décision est prise de restaurer l’ancien jeu et de le faire, cette fois, en maçonnerie à l’image du nouveau.

Au début de la deuxième guerre mondiale, La Compagnie d’arc de Chambly a cessé ses activités jusqu’au 24 Juillet 1941, jour où elle a reçu l’autorisation des autorités d’occupation de réintégrer le jeu d’arc.

Après la guerre, le 26 Mai 1946, la Compagnie organise son premier Bouquet Provincial. Malgré le temps maussade, soixante quinze drapeaux de Compagnies furent représentés.

Le jeu d’arc fût victime de plusieurs inondations (le quartier ne s’appelle pas le « marais » pour rien) ainsi que des dégradations dues, quelque fois, à des évènements atmosphériques. Les membres de la Compagnie, à chaque fois, n’hésitent pas à se mobiliser pour le remettre en état, afin de pouvoir organiser, comme tous les ans, leurs traditionnels tir de la St Sébastien, tir à l’oiseau, Championnat de Compagnie, prix de famille etc…

La Dimanche 6 Mai 1956, la Compagnie organise son deuxième Bouquet Provincial, cette fois sous un ciel clément à la joie des représentants des cent vingt deux Compagnies présentes.

En 1964, des membres de la Compagnie de Chambly se distinguent aux jeux para olympiques de Tokyo, plusieurs médailles furent ramenées.

En septembre 1966, la décision est prise d’acheter un arc et trois flèches ainsi que de demander à la municipalité l’octroi d’un créneau horaire, à la salle de sport de Chambly, afin de pouvoir y organiser un entraînement pour les jeunes. Ce fût le début d’une volonté de créer la future « École de tir ».Elle verra le jour à la fin des années soixante dix, à l’initiative de Robert Dieu et de Marc Blotiere, celle-ci n’aura sa structure actuelle qu’à partir de 1984. 

Le 22 Mai 1977, eut lieu à Chambly, pour fêter le cinquantenaire de la Compagnie, la parade du Bouquet Provincial. Le temps pluvieux n’a pas empêché la présence de cent cinquante drapeaux.

Le 12 Avril 1982, inauguration du terrain distance FITA stade Raymond Joly, qui sera repris, plus tard, par la municipalité.

Le 7 Mai 1989, Parade du Bouquet Provincial à Chambly; cent soixante treize drapeaux représentés.

Les 19, 20 et 21 Août 1993, la Compagnie a été chargée de l’organisation des Championnats de France Jeunes.

Le 24 Septembre 1995, la compagnie comporte parmi ses membres un champion de France, en effet Laurent Bataille remporte le championnat de France de tir Beursault à Montfermeil.

Le 25 Novembre 1995, ce fût l’inauguration des buttes de tir au complexe sportif du Mesnil en Thelle. Ceci permet aux archers de la Compagnie de bénéficier d’une deuxième salle pour leurs entraînements.

Le 18 Mai 1997, à l’occasion du 70e anniversaire de la Compagnie, Parade du cinquième Bouquet Provincial organisé à Chambly; deux cent vingt deux drapeaux représentés, 1440 tireurs. Pour cette occasion des travaux d’aménagement ont eu lieu au jeu d’arc: Agrandissement du logis, élargissement du terrain.

1997 fût une année faste pour la Compagnie car notre équipe a remporté le championnat de France par équipes de tir campagne. De ce fait Chambly s’est vu octroyer l’organisation du même championnat l’année suivante. Il se déroula au château de Chambly. 

Au printemps 1998, furent mises en place des buttes de tir au stade du Mesnil saint Martin, les archers peuvent, à nouveau, s’entraîner sur les distances FITA.

Le 2 Juin 1999, le Capitaine annonce à l’assemblée l’accréditation de l’école de tir en « École Française de Tir à l’arc » par la fédération.

2002 La Compagnie, soucieuse de perpétuer les traditions, décide, in extremis, faute de candidats, d’organiser son 6ème Bouquet Provincial. Toute la Compagnie s’est mobilisée pour organiser au mieux cette fête: 285 drapeaux représentés par près de 2300 archers à la parade, sous un beau soleil et 1632 tireurs se sont succédés tout l’été dans nos quatre jeux d’arc.

Le 24 septembre 2006 la Compagnie compte parmi ses licenciés une nouvelle Championne de France, en effet Patricia Cantareuil gagne le championnat de France Beursault catégorie vétérans.

La Compagnie d’arc de Chambly « La Renaissance » c’est aujourd’hui:

Un Jeu d’arc avec quatre pas de tir.

Trois créneaux horaires en salle pour l’entraînement.

Un terrain pour les tirs longues distances.

Près de 45 licenciés.

Une école de tir accueillant près de 20 jeunes tireurs le jeudi.

Tout ceci nous le devons à nos anciens qui depuis 1927 se sont mobilisés pour développer notre Compagnie.

Cette historique a été rédigé d’après la lecture des « Grands Livres » de la Compagnie. Veuillez bien nous excuser si vous avez connaissance de faits marquants qui n’y sont pas relatés .

3 Réponses dans Histoire de la Compagnie

  1. Christophe Chodorowski a dit:

    Merci pour cet historique de la Compagnie d’arc de Chambly ; je fut archer à la Renaissance en 1983-1984, alors jeune garçon de 11 ans, formé à la discipline par M. Blotière pour qui j’ai un respect immense, et qui me permis pour le peu de compétitions auxquelles j’ai participé d’être classé 3ème au championnat du Beauvaisis et 3ème au championnat de l’Oise. J’ai nombre de souvenirs de mon passage en cette compagnie (et notamment la participation au défilé du Bois Hourdy). Même si je ne tire plus aujourd’hui (à mon grand regret) je suis fier d’avoir appartenu à cette compagnie.

  2. bilcocq a dit:

    bonjour,
    je suis la petite fille de Marcel Descamps,ma mère (89 ans)se souvient des 3 1ères photos ,nous avons d’ailleurs la 2ème ,sur celle ci il y a mon grand père sa soeur,,le frère de ma grand mère et le parrain de ma mère, qui elle se rappelle de Mme Fossiez!
    Si vous êtes en possession de la 1ère ,3ème et 4ème photos je serais intéressée d’en avoir des copies .Nous avons encore l’arc en bois de rose et une flèche en bois ,ma mère se rappelle des oiseaux en bois que mon grand père faisait lui-même pour le tir au roi…la tradition familiale s’est perpétuée puisque mes parents et moi même avons pratiqué ,mon père a été l’un des responsables de la ligue Alsace Lorraine en son temps.
    Mon grand père après Chambly a créé des sociétés de musique (cliques) dont la dernière à Balagny sur therrain s’appelait la renaissance!
    Je vous adresse un « salut » cordial.

  3. de Brossard Didier a dit:

    Bonjour, je recherche le film sur la compagnie d’arc de Soissons 02200 avec le fameux défilé des chars ainsi que les personnes accompagnantes, sans oublier la reine de ce jour, si je me souviens Mlle BARRY. Cà dans les années 1956 environ, au cas où? je vous remercie . Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *