Saint Sébastien

Patron des Archers, des Soldats et de la police

 Sa légende sera très populaire et inspirera nombre d’artistes, particulièrement à la Renaissance. D’après ses actes, Saint Sébastien naquit en Gaule et s’engagea dans l’armée Romaine vers 283. Il soutenait les croyants persécutés (tels Marc et Marcillien).

 L’empereur n’avait pas connaissance de sa foi et il fut nommé capitaine de la garde prétorienne. Sa nomination fut confirmée par Maximien.

 Sébastien continua donc, dans ses nouvelles fonctions, à soutenir les chrétiens persécutés. Il faisait de nombreuses conversions parmi le personnel de la prison, ainsi que le préfet de Rome, après l’avoir guéri de sa goutte. Ce dernier libéra les prisonniers et les esclaves et quitta ses fonctions. Son fils, Tibutius, fut baptisé par son père.

 Dioclétien découvrit finalement la foi de Sébastien. Il l’accusa de déloyauté et ordonna qu’il fût transpercé de flèches jusqu’à ce que mort s’ensuive. La sentence fut appliquée et Sébastien laissé pour mort. Mais il n’avait pas été mortellement blessé et fut soigné par Irène, veuve d’un autre martyr. Après son rétablissement, il affronta Dioclétien ouvertement, lui reprochant sa cruauté. L’empereur le condamna à mourir sous les coups de bâtons. Son corps fut secrètement enterré par les chrétiens dans une tombe sur le site de laquelle a été construite la basilique Saint Sébastien.

 Il est devenu le patron des archers et des soldats (avec Saint Georges et Saint Maurice). On le considère comme efficace contre la peste, peut-être en raison de son courage face aux flèches. On dit aussi que son invocation mit fin à la peste de 680 à Rome. Il est l’un des quatorze Saints Auxiliateurs.

Les commentaires sont fermés.